Cuisine intérieure


Série : L’âme du temps

Illustration : Leaillustratrice

Texte : Tallulah



Dans un coin de ma cuisine, solidement planté, il m’appelle. J’approche. Il y a chez lui un je-ne-sais-quoi d’irrésistible. Pourtant, il est très ordinaire ; petit, ramassé, de la blancheur de ceux qui fuient le soleil. Il s’ouvre avec facilité, celle qui manque à la plupart d’entre nous, par crainte de trop ou de ne pas assez en dire, en faire.


Lui, c’est différent. Il s’offre. Il s’illumine et vient éclairer un yaourt, un petit pot de beurre, des tranches de jambon racornies, des pâtes d’hier. Le frigidaire -comme il est d’usage de le nommer- a une géographie très personnelle. Elle parle de nous. Plein à ras bord ou vide, organisé ou abandonné à la négligence, carné ou végétal. Il révèle notre relation intime au monde du dedans.


Le frigidaire, un coffre-fort qui garde en sécurité les éléments fragiles qui vont déchaîner notre créativité. Soudain, dans la solitude imposée par le confinement, un monde de possibles émerge : une tarte aux pommes, un gâteau au chocolat, des crêpes… La trinité culinaire farine-beurre-œufs transforme en un moment pétillant une journée qui s’annonçait bien morne.


C’est le début du voyage dans le monde enchanté des recettes. Chacun rivalise d’ingéniosité ; de simplicité, de formes, de couleur, d’odeurs et de saveurs. Les sens en éveil, le parfum plein le nez de gingembre, de cannelle, de curry, l’Afrique nous tourne la tête, l’Asie nous hypnotise. Dans le tourbillon des régions et des continents, nos papilles scintillent, nos mains s’exécutent dans une approche sensuelle de la matière. Elles pétrissent, émiettent, tranchent, mélangent.


Et le miracle a lieu. Entre nos mains qui étaient vides, se tient désormais la promesse du délice.


Abonnez-vous au blog !

© 2020 by  Nathalie & Léa Martinez copyright F.U.L  - Contact : leaillustratrice@gmail.com

  • Facebook Social Icône